Saint Sulpice parano

Aux obsèques de Jacques Chirac les provinciaux nostalgiques du RPR sont montés à paris, les femmes abusent de la terracotta et ont encore des piercings à la bouche, elles trouvent ça classe et contrastent fortement avec les Parisiennes maussades, ternes, avec une frange dont le régime alimentaire consiste à boire des mojitos et manger des clopes au risque de prendre 3 kilos, les hommes eux ont des bermudas à carreaux, c’est cette France-là qui s’éteint on espère fortement. Je suis au 3ème rang et les gens commentent : « Pour Mireille Darc j’ai pu rentrer dans l’église » « Oui mais là c’est un président ça n’a rien à voir avec une pauvre actrice voyons ! » un homme blanc, avec une djellaba orange et des espadrilles roses fait entendre une voix discordante, il est blanc et commence à chanter un chant africain, il conspue Chirac, les retraités outrés lui disent : « Monsieur votre place n’est pas ici Jacques Chirac adorait l’Afrique » l’africain blanc en orange crie : « YA QUE DES NAZIS ICI » et il s’en va, les mamies de Nice du moins de la région PACA ( ça se voit à leur vulgarité vestimentaire ) commentent :  « Alors nous on nous fouille et voilà on laisse passer des gens comme ça en plus il est en espadrille quand même c’est honteux on est pas des nazis ohlala » elles s’arrêtent net : Karouchi vient d’arriver. 
La plus chic des françaises à savoir cette femme en habit léopard et manteau en plastique noir répond à un monsieur qui dit :  « La première fois où j’ai vu Chirac j’étais à St Étienne » « Et bien moi dit la vieille tapineuse il m’a reconnue dans la foule BIEN SÛR, il m’a attrapée le bras et Ohlala on a valsé bien sûr tout le monde savait que j’étais là » on a aucun mal à la croire, elle sera interviewée par TF1 et sera tellement heureuse de raconter ça à ses copines. 
Dans la foule au premier rang une femme qui se revendique indigène de la république, elle est là car elle n’aime PAS CHIRAC et vous inquiétez pas on est tous au courant elle parle de la colonisation, de son Afrique elle compte bien niquer la cérémonie, va-t-elle sortir une affiche avec le bruit et l’odeur ? PPDA arrive il est bossu, tout blanc, bien loin le temps où il faisait des couv de Paris Match pieds nus, chapeau en paille sur sa Bretagne natale. Bayrou fait des photos : « bah celui la il est venu pour monter sa goule à la télé tiens ! »
Les esprits s’échauffent une femme handicapée en fauteuil veut passer au premier rang:  « je suis handicapée » qu’elle dit, les gens autour ne s’écartent pas elle n’avait qu’à être là avant c’est vrai quoi !
Le fils du roi du Maroc est là en habit traditionnel : « C’est sympa ce chapeau! Le Maroc ah quel beau pays ! » Des gens s’inquiètent:  « vous croyez qu’on va voir Balkany ? Enfin sa femme hein ah tiens au moment où on parle de Balkany y’a François Fillon qui débarque » les gens rigolent du fait qu’il serre la main d’Édouard Philipe en loucedé. Albert de Monaco arrive sans Charlène malheureusement mais d’après les mamies autour de moi elle est malheureuse et c’est un mariage d’apparence, elles n’en diront pas plus elles ont déjà dépassé les limites. Et les anglais ils sont où? : « Je n’ai pas entendu parler des anglais s’indigne l’homme à ma droite, ces anglais jamais là quand il faut! Même le prince Charles n’est pas venu! »  « En même temps Camilla elle est moche quoi ». Les anglais n’ont pas débarqué. 
Qui s’inquiète pour Bernadette Chirac? Et bien, l’assemblée autour de moi :  « Elle ne va peut être pas avoir de logement » Bernadette Chirac au DAL ça c’est fort de café ! 
Patrick Sébastien est là cheveux longs, je risque une blague : « Il va faire tourner les serviettes »  autour de moi et les gens rigolent je m’adapte à mon auditoire. François Baroin arrive avec Michèle Laroque : « Mais quoi? Ils sont ensemble ?? Oh be ça je ne le savais pas » ! Salma Hayek arrive avec ses lunettes noires, festival de Cannes ou le parvis de l’église st Sulpice c’est la même chose.  Bill Clinton enfin, tant attendu les gens disent :  « Il est BIEN BILL! BILL BILL UNE PHOTO BILL! » puis de suite : « Oh Ségolène Royal ! Elle est bien avec son chignon celle-là »  enfin Manuel Valls, sans castagnettes ni costume blanc, un peu déçue je suis, toujours bien moins que les mamies abonnées à Paris Match : « Mais où est sa nouvelle épouse? »  Gérard Larcher arrive et serre des mains avec un enthousiasme qu’on ne lui aurait prêté que pour du cassoulet William Saurin, bonne gueule, sympa le gars. On attend de pied ferme Poutine, les gens sont là pour : Bill Clinton, Poutine et Giscard ( sûrement espèrent-ils intérieurement que celui-ci fasse une chute à la Fidel Castro). Hollande arrive, un sourire, une blague peut-être ? Autour de moi on ne lui concède même pas le statut d’être humain il est « un truc », « un gros truc » rectifie un monsieur. Sarkozy arrive et là la foule est heureuse ! Il est tellement applaudi, le peuple de droite est là sachez- le ! « Monsieur le président Sarkozy vous nous manquez ! » Hollande ne récoltera que des quolibets. Les gens s’inquiètent : « Mais enfin où est Vladimir ? Il adorait Chirac il l’a encore dit y’a pas longtemps je l’ai lu dans Le Figaro » soudain la télé branchée dans l’église montre sur les écrans son visage de cire, impassible il a les yeux bleus, au moment où Poutine apparaît sur l’écran un énorme AAAH émane de la foule, une bonne femme se risque à un « Vladimir on t’aime ! » à priori une femme qui ne connaît pas de tchétchène.  Enfin Emmanuel Macron est là avec Brigitte, une femme petite à côté de moi ( elle ne voit rien) me demande si Brigitte a, je cite, « une jupe ras le cul »? Je confirme, le visage de Brigitte apparaît sur l’écran , le petite bonne femme s’écrie que ça ne sert à rien de faire de la chirurgie si c’est pour ressembler à « ça » cette petite bonne femme s’y connaît en lifting. Claude Chirac main sur le cœur a été terriblement applaudie ( « C’est Claude » disent les gens, on entend « quelle femme »). La cérémonie commence. Dans la foule il y a un homme avec un portrait de Johnny qu’il a peint, son chanteur est mort son président aussi, le mec n’est que tristesse. A l’écran on voit les petits enfants de choeur « Bah y’a un enfant de choeur chinois c’est quoi ça encore? » « C’est la modernité dit le sexagénaire à coté de moi, comme les FEMEN! »  « Parlons-en des Femen, des femmes à poil ça se respecte plus », le débat est lancé:  « Bah oui mais vous voulez quoi ? » demande le mec de 60 ans, « regardez, là on voit le président de l’arabie saoudite ben chez lui on lapide les femmes c’est pas mieux! » « Il faut un juste milieu », affirme sans ciller une femme avec son serre-tête, j’ai totalement trouvé ma place dans cette communauté nouvelle, même Emmanuel Todd serait étonné, parmi ce groupe de vieilles personnes je suis « la petite qui s’y connait en politique » d’ailleurs quand ils ne savent pas qui est filmé, ils se tournent vers moi, la petite, « Vous savez qui c’est?  ATTENDEZ demandons à la petite » bien sûr je sais, j’ai pu leur dire qui était Gilles de Robien et surtout Hamid Karzai président de l’Afghanistan je sais tout, je fais même une blague sur Guy Lux et j’ai des nouveaux amis. Saad Hariri est profondément touché, la caméra s’attarde sur lui car  les larmes sont proches, dans l’assemblée on pleure avec ce frère de France :  « le Liban quel grand pays, un pays très ami de la France! » on récapitule :  le Liban est un grand pays comme le Maroc, mais ces anglais ces putains de rosbif certainement pas! Vivement que le Brexit ait lieu! François Fillon va communier, « Il manque pas d’air celui-là! j’aurais honte à sa place » la famille du RPR se craquelle et les rancoeurs arrivent. Claude Chirac est digne, Martin Chirac quant à lui « oula il fait vieux, il a 30 ans? » moi je dis qu’il est né en 1996, une fois de plus la petite sait tout et je me plais à penser que je pourrais être invitée très vite chez mes nouveaux amis. La cérémonie est finie, autour de moi on s’inquiète vivement : « J’aimerais bien faire coucou à Bill Clinton quand même » on en est tous là.  Résultat au lieu de ça c’est Lionel Jospin tout sourire qui arrive vers les gens, la défaite du 21 avril 2002 est avalée. Les gens veulent des selfies, ne sont pas contents et ils ne se gênent pas pour le dire : « déjà que Poutine il est rentré par une porte de derrière » pas sûre que Vladimir apprécie l’expression et l’image  mais la déception est  tellement immense, Salma Hayek figée à 2 doigts de déclencher des ouh (« Elle se la joue, c’est bon madame l’actrice là »), il est fini le temps du recueil :  « Moi je veux voir Vincent Lindon tu sais qu’il a été avec Claude Chirac pendant des années » « Oui comme Caroline de Monaco » « Et bah tu vois le fric ça fait pas tout car les filles de Monaco elles sont tout le temps très mal attifées! »  le sexagénaire du groupe fait une blague, il la prépare depuis une heure :  « En fait quand on voit des femmes et qu’on sait pas c’est qui ça se trouve c’est des maitresses de Jacques Chirac car il en avait hein! ». On rigole. Laurent Delahousse arrive, « Mais c’est qui? » « bah c’est Laurent Delahousse un journaliste! » « Ah mais moi je le connais pas celui là » elle connait par contre Roger Gicquel. Un homme va voir les médias en appelant les femmes journalistes « mes petites » :  « Alors mes petites c’est pour quelle télé?  Moi vous savez j’ai connu Chirac en 1971 ah on était très très amis oui! Vous voulez mon témoignage? » Personne ne le croit mais on fait tous semblant, vient le temps de la franche rigolade et surtout des imitations, mon sexagénaire commence « LE MONSIEUR TE DEMANDE » puis poursuit « crac crac Chirac Ecoutezeuh/ putain 2 ans! »,  moi je comprends j’ai beau être la petite j’ai connu le bébête show et les guignols, sous les imitations bons marchés, le groupe se serre encore plus les coudes quelqu’un est à 2 doigts de proposer d’aller bouffer un sandwich. On tente de sortir du parvis de l’église c’est compliqué on est adossé aux barrière, Alain Juppé (« Chirac il disait  c’est le meilleur d’entre nous ») arrive avec sa femme, une vieille forcément vieille femme crie : « Merci monsieur Juppé pour votre DON pour la France » je n’ai pas besoin de lui demander si en 1995 elle était dans la rue à manifester. Je tente de sortir vers la rue Bonaparte, des gens demandent si Poutine va venir dans la rue, Ils sont sérieux. Au lieu de ça un scandale éclate, une femme crie, et se débat elle a le droit d’aller où elle veut on est en dictature c’est dingue, voyez vous elle est membre de la manif pour tous et a plein de flyers  à distribuer aux gens, elle exhibe un enfant trisomique en certifiant qu’avec la PMA pour toutes, on va tuer « des enfants comme lui » vous le saviez?  Non on ne savait pas ça, on en apprend tous les jours, même aux funérailles d’un ex président. 
(30 septembre 2019)

M Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *